Le jour J !

Le départ

Je crois que je ne réalise pas encore que je fais ce dont j’ai toujours rêvé. Ca y est, je suis sur la route. Mon sac dans la soute du bus vert pomme, direction l’aéroport de Barcelone. 

Les au revoir avec la famille

Franchement, je ne pensais pas que ce serait si difficile… Ma mère qui se retient de pleurer, mon petit frère qui met de la distance car il ne sait pas comment se comporter et ma soeur qui fait le pitre pour amuser la galerie. Ils vont me manquer !! (Je vous aime ♥)
backpackeuse - depart - voyage

L’arrêt du wifi dans le bus, à 13h…

Je me retrouve moi, mon sac et mes livres. Là pour le coup, je suis coupée de ma vie française. Je prends un de mes livres (je n’ai pas résisté, je me suis chargée de 4 livres, j’en abandonnerai quelques uns en route et garderai les meilleurs) et commence à lire. La lecture, le bus, je m’endors aussitôt. 

…Et le réveil par la PAF

Le bus se fait arrêter par la police (française) aux frontières alors que l’on s’apprête à rentrer sur le territoire espagnol. Première fois que je montre mon passeport avec mon nouveau nom, je suis trop contente!
Mais je trouve assez bizarre que l’on nous contrôle au sortir du territoire français et commence à discuter avec l’agent pour comprendre l’intérêt de leur action…
Ils recherchent en fait des personnes qui étaient en situation irrégulière en France pour les faire revenir à leur point d’entrée sur le territoire européen, voire (surtout) les expulser. Les personnes migrantes -aussi mal accueillies qu’elles soient en France- devraient donc y rester avec la protection d’associations pour les droits humains au lieu de vouloir partir du territoire et d’être contrôlées et expulsées à ce moment-là. J’ai du mal à saisir la logique… Mais le chauffeur du bus s’approche de nous à ce moment-là et dit à la PAF que nous prenons du retard. Oups… 

passeport français - controle identite - securite

L’arrivée à Barcelone

C’est une horreur. L’ « aérobus » qui amène les voyageurs à l’aéroport ne passe pas par la gare routière. Il faut récupérer le métro, prendre la Ligne 1 pour aller à la place Catalunya (2€20). Et trouver le bus bleu à 5€90 l’aller. Evidemment je me trompe de terminal et doit prendre une navette pour retrouver le T1.

Durant ce périple barcelonais, j’ai été aidée par plusieurs personnes :

  • Un français grâce à son accès internet
  • J’ai recherché la sortie de la gare avec un autre backpacker car c’est toujours mieux de galérer à deux (d’ailleurs les gros sac-à-dos, ça a un effet aimant ! Le mec ne te connait ni d’Eve ni d’Adam mais si tu portes un sac aussi gros que le sien, t’es sa pote) 
  • Une guatémaltèque qui fait ses études à Toulouse et est partie à Barcelone rejoindre un ami 
  • Un mec hyper sympa qui m’a expliqué où prendre mon ticket de métro (j’étais à la borne des tickets de train.. trop douée la fille)
  • Et une famille colombienne géniale qui visite l’Europe et m’a encouragée à venir dans leur pays

La future nuit à l’aéroport 

Je disais que l’aéroport de Barcelone était super agréable pour passer la nuit, il y a des banquettes avec prises électriques, le total confort, sauf que j’ai oublié un détail…. J’ai un bagage en soute que je dois enregistrer (à 3h30 du matin). Je ne peux donc pas passer les contrôles de sécurité avant la nuit et me contenterai donc du sol froid du hall d’entrée… L’aventure vous dites ? 

4 commentaires sur “Le jour J !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :