L’arrivée à Cusco

Je n’ai jamais eu aussi peur et été aussi émerveillée en même temps lors d’un atterrissage ! C’était magnifique mais l’avion zigzaguait clairement entre les montagnes.

hauteurs cusco

Trouver mon nouveau volontariat 

Je vais dans un arrêt de bus, mais le temps que je puisse demander mon chemin, il était déjà reparti… J’en ai loupé deux comme ça… Jusqu’à ce qu’un iquiténien ait pitié de moi et me propose de prendre un taxi avec lui. On partage donc les s/15 jusqu’à la Plaza de Armas.
Ca fait du bien de revoir des vraies architectures historiques… Même si retrouver de hauts bâtiments est surprenant après 3 mois à Iquitos.
Grâce à la super appli maps.me je retrouve mon auberge hyper rapidement et m’installe confortablement dans le dortoir de 10 volontaires avec un vrai lit moelleux et un rideau pour un semblant d’intimité. Le summum du confort après la vie à l’AF !

Le volontariat

Je commence par travailler le soir et me mets à mon poste derrière le bar… Je n’arrive pas à comprendre ce qu’on me dit en espagnol hyper rapide. Je prends donc l’initiative d’aller tranquillement à la plonge dans mon coin et ça me convient plutôt bien !!

Contact volontariat à l’auberge de jeunesse de Kokopelli Cusco : barcusco@hostelkokopelli.com

Les volontaires

Le lendemain je rencontre tous les volontaires alors qu’ils parlent de lit à lit… En disant que je suis française, les rideaux se ferment… Merci les gars ! Ce n’est pas ma faute si mon équipe de foot est meilleure que la votre 😉 Ils ont tous leur personnalité, surtout Mariana qui est un concentré de bonne humeur ! Ca va de 18 ans à 35 ans, il y a 3 argentins, 3 brésiliens, une péruvienne et un états-unien. Lisa vient dans une semaine me tenir compagnie face à tous ces américains ! 

La découverte de la ville en jour off

Je rentre dans l’église de la place, arrive à avoir le tarif étudiant en disant qu’on m’a volé ma carte étudiante à Iquitos et peut admirer l’intérieur. Il est possible de monter à l’étage et d’avoir une vue assez sympathique sur la Plaza de Armas. 

vue cathédrale cusco

Je redescends et retrouve un volontaire qui m’emmène en bus jusqu’au temple de la lune. Il s’agit de ruines perchées sur un somment, où la lune émerge le soir entre les deux montagnes d’en face. On fait le trajet retour à pieds (en descendant c’est toujours plus facile) et j’ai l’occasion d’avoir une superbe vue sur Cusco !!

Le hang-out couchsurfing 

Je rencontre un états-unien via une fonctionnalité de couchsurfing et il me dit de le retrouver au Limbus pour un café. Je le rejoins donc et arrive dans un lieu ayant une des plus belles vues sur Cusco ! C’est magnifique et ça vaut vraiment le coût pour un café à s/5 ! 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :