Dur labeur à San Pedro de Atacama

Lorsque j’ai débarqué -sans mon acolyte Lisa- à San Pedro de Atacama (SPA pour les intimes), la ville était remplie de monde et à chaque porte à laquelle je frappais, on me répondait que l’hôtel était complet…. C’était LE long weekend de 4 jours des chiliens… J’ai finalement fini par trouver une auberge à 10000 pesos la nuit, 12€ environ.

La découverte de San Pedro de Atacama

Le lendemain, je vais flâner pour comparer les prix des agences de voyage et me fait amie avec Martin, un vendeur qui veut apprendre le français. Il est argentin et ça fait 3 ans qu’il travaille à SPA. Il me conseille d’attendre que tous les chiliens soient rentrés chez eux pour faire les excursions, ce sera beaucoup plus tranquille. En attendant je passerai le weekend dans l’agence de Martin pour lui apprendre le français. Si vous le croisez, vous verrez qu’il a bien intégré le « Bonjour, vous voulez des informations pour un tour ? »

licancabur san pedro de atacama

En veux-tu ? En voilà ! Du travail ! 

A force de parler avec tout le monde pour passer le temps, j’ai fini par trouver un travail. Agent de voyage, pas mal non ? Bon, mon agence était tellement mal placée que je devais aller au soleil accoster les gens, mais c’était sympathique quand même ! Mon copain Martin de l’agence d’à côté a fini par changer d’agence et venir travailler dans la mienne. Mais on s’est croisés seulement deux semaines, j’ai trouvé une meilleure agence par la suite.
A côté du travail de jour, j’allais aussi accoster les gens le soir pour le Lola, un restaurant LGBT-friendly, l’ambiance était super sympa et avec Rodrigo, un argentin, on formait une équipe de choc ! Lorsqu’il est parti, je me suis retrouvée avec Wallace, et autant dire que l’ambiance n’était pas la même… J’ai tenu 3 jours avant de partir. 

LOLA san pedro de atacama
D’ailleurs, le monde est petit, j’ai croisé un couple avec un accent du sud, et il se trouve que la femme est la nièce du copain de ma grand-mère ! 

au croisement du monde

Et encore du travail ?

Lors de mon jour libre, j’en profitais pour faire de la publicité à mon entreprise d’écrivain public (clique sur le lien, je propose plein de choses!). J’en faisais sur internet, mais aussi sur place. J’ai traduit les prospectus de plusieurs agences en français, c’était top comme boulot. En démarchant toute l’allée principale, j’ai trouvé du travail en tant que guide-interprète pour les tours touristiques, et c’était plutôt sympathique ! J’avais les tours gratuits, et mieux, j’étais payée pour voir ces paysages ! Meilleur job du monde !
J’ai créé un mini-guide avec les excursions les plus connues.

Le changement d’hôtel

tag san pedro de atacama

J’en avais marre de payer 12€ par nuit et ai donc négocié avec l’hôtel d’à côté pour avoir la nuit à 7000 pesos puisque j’allais rester longtemps. Et ça a marché ! Cet hôtel est un hôtel réservé aux artistes, mais il allait être en travaux pendant 2 mois. Je vivais donc dans cet hôtel avec le propriétaire et son frère, et j’avais un dortoir pour moi toute seule, la grande classe !!! 

Le fruit du travail !

En un mois, j’ai réussi à mettre de côté 300€, et ça, c’est chouette !

billets chiliens pesos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :